Accueil > L’association > Qui sommes-nous ? > Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

La Société des Amis du Vieux Blaye (S.A.V.B) a été créée en février 1938 par Paul RABOUTET, avec comme objectifs la défense, la restauration et la mise en valeur de la citadelle.

En effet, depuis la fin de la première guerre mondiale, un unique peloton de gendarmes occupait cet espace militaire et le ministère de la Défense n’assurait plus l’entretien du domaine… Livrée à elle-même, la végétation envahissait tout et l’imposante citadelle de Vauban n’était plus que fougères, taillis, buissons et ronces impénétrables…

----------

Qui était Paul RABOUTET ?

.

Né à Blaye le 10 avril 1902, d’une vieille famille du pays, Paul RABOUTET était journaliste. D’abord à "L’Illustration", puis à l’agence parisienne de "La Petite Gironde" dont il devint, en 1933, le rédacteur parlementaire. A la Libération il occupa le poste de secrétaire de Rédaction du journal "Sud-Ouest" et ce jusqu’à son départ en retraite, en 1967. Il disparaissait le 26 octobre 1968.

Ayant le goût des choses du passé et très attaché à sa ville natale, Paul RABOUTET s’est battu durant toute sa vie pour la conservation et la mise en valeur du patrimoine local.

On lui doit en particulier l’arrêt, en 1936, de l’exploitation d’une carrière de pierres dans la citadelle par Les services du port autonome de Bordeaux (chargés d’effectuer l’enrochement jugé à l’époque nécessaire pour défendre la côte du Bas-Médoc, notamment la pointe de Grave, contre l’érosion maritime) et son classement aux monuments historiques l’année suivante.

---

La S.A.V.B hier.

.

Sous l’impulsion de son fondateur la S.A.V.B s’est résolument engagée, dès la fin de la seconde guerre mondiale, dans le défrichage et la restauration de ces lieux majestueux laissés à l’abandon.

Dans un premier temps, ce furent les ruines du Château des Rudel, utilisées comme fond de décor du Théâtre de la Nature et de la Citadelle, inauguré en 1947. Ensuite, vint le tour des salles de l’hôpital de siège, puis du mur d’enceinte du vieux Blaye, de la chapelle et du cloître du couvent des Minimes, de la porte Dauphine, etc.

Simultanément, Paul RABOUTET créa le Musée d’Histoire et d’Art du Pays Blayais, aménagé dans le Pavillon de la Place. Classé et contrôlé par la direction des Musées de France, géré par la S.A.V.B, on lui doit plusieurs expositions du plus haut intérêt, en particulier une "Rétrospective Marie-Caroline" sur les lieux même où vécut la Duchesse de Berry pendant sa captivité à Blaye.

Ce musée a été fermé au début des années 2000, à la demande de la municipalité de l’époque.

---

La S.A.V.B aujourd’hui.

.

Si les travaux de restauration de la citadelle ainsi que son exploitation culturelle et touristique relèvent aujourd’hui de la responsabilité de la municipalité, la S.A.V.B poursuit son œuvre de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine de la ville de Blaye, mais également du Blayais.

Elle le fait en honorant les lieux historiques par la pose de plaques commémoratives, mais aussi en se comportant comme force de proposition vis-à-vis des responsables politiques, ou bien au travers de conférences à caractère culturel, gratuites et ouvertes à tous, ou bien encore grâce aux visites commentées de la citadelle qui, de l’avis unanime, sont de véritables conférences historiques.




Version imprimable de cet article Version imprimable

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette