Accueil > Documentation > Articles > Le Vitrezais et les marais.

Le Vitrezais et les marais.

La Société des Amis du Vieux Blaye, le Cercle Historique et Archéologique de Saint-Ciers-sur-Gironde en collaboration avec le syndicat d’initiative du Vitrezais ont conjointement organisé, le 24 septembre dernier, un colloque sur la vie dans nos contrées du XVIIème au XXème siècle.

Plusieurs conférenciers de renom se sont succédés au cours de cette journée pour mieux nous faire connaître le Vitrezais et les marais, en abordant des sujets fondamentaux tels que : ses principales caractéristiques physiques, son économie, la vie des grands notables qui l’ont exploité, celle des paysans-éleveurs qui y travaillaient, la langue vernaculaire. Enfin, l’occasion a été mise à profit pour honorer la mémoire d’un inventeur Saint Cyrien aujourd’hui oublié.

Devant une petite centaine d’auditeurs séduits par ce programme alléchant, la journée a débuté par une intervention de Didier COQUILLAS, docteur en histoire et médiateur scientifique de l’Association Océan, sur le thème "les espaces boisés des marais du nord Blayais [1], quand l’arbre cache la forêt suivi de l’histoire d’un parchemin". Après un rappel très pédagogique sur l’évolution générale des marais depuis le Néolithique jusqu’au XVIIeme siècle, Didier COQUILLAS nous a fait découvrir les différentes essences ayant poussé dans les marais tout au long de ces époques, ce qu’il en est resté et que l’on a découvert dans le sous-sol, en précisant bien évidemment ce qu’il est advenu de ces arbres. [2]

La parole a été ensuite donnée à Georges POISSON, conservateur général du patrimoine et docteur "honoris causa" de l’université de Tokyo, sur le thème "le duc de SAINT SIMON en Blayais, ses triomphes, ses déboires". Sujet qu’il maîtrise parfaitement et qui lui a permis de démontrer une fois de plus la destinée exceptionnelle de ce grand homme que fut Claude de Rouvroy, duc de Saint-Simon, connu comme "celui qui assécha les marais au XVIIème siècle" et qui construisit "sa maison aux champs" à St Ciers : la Cassine. [3]

Pour clore cette matinée particulièrement dense, la parole fut laissée à Alain CONTIS, maître de conférence en histoire moderne à l’université de Bordeaux III, pour raconter la "vie en Blayais au XVIIIème siècle". Sujet ô combien intéressant qui permit à l’assemblée de se remémorer la rudesse d’une époque.

A l’issue du déjeuner pris dans un restaurant situé à proximité immédiate de la salle des fêtes de St Ciers, les participants ont pu apprécier à sa juste valeur un excellent exposé sur la "gestion du domaine du marquis de LAMOIGNON" fait par Jean-Daniel MENANTEAU, président de l’association pour la restauration de la chapelle de l’hôpital de Blaye. Grâce à un document inédit réalisé avec beaucoup de pertinence sous powerpoint, Jean-Daniel MENANTEAU est parvenu avec brio à nous faire comprendre la gestion ainsi qu’un bilan chiffré de l’exploitation des différentes récoltes et élevages tant des métairies du Vitrezais que du marais proprement dit de la Vergne. [4] [5]

Daniel PICOTIN, avocat près la Cour d’Appel de Bordeaux, prit ensuite la parole sur le thème de la "réforme judiciaire de 1788 par François de LAMOIGNON" en mettant en exergue l’importance du monde parlementaire dans la vie judiciaire, mais également politique du royaume.

Ce fut ensuite le tour de Jean DARENNE d’évoquer la vie de son grand-père, un génial inventeur capable de créer de toute pièce des machines destinées au monde viticole (notamment une célèbre machine à greffer les vignes) mais aussi de se lancer dans l’incroyable aventure de l’aviation naissante.

Enfin, Eric NOWAK, directeur de l’école maternelle de St Ciers sur Gironde, éminent spécialiste de notre langue vernaculaire, le gabaye, connu à l’université de Poitiers sous le nom de "langue poitevine saintongeaise", [6] parvint à satisfaire pleinement la curiosité de son auditoire grâce à l’analyse de la toponymie de quelques lieux caractéristiques de notre région.

La journée s’est conclue par un accueil sympathique de Christophe TERRIGEOL, président du syndicat viticole de Blaye Côte de Bordeaux, pour une dégustation dans sa propriété du château "Les MATARDS", au Pas d’Ozelle à St Ciers.

Un grand remerciement à nos conférenciers qui, aux dires des saints Cyriens, ont fait de cette journée une totale réussite.

Nota : les illustrations de cet article ne sont pas libres d’usage,elles appartiennent aux conférenciers (Erik Nowak pour la dernière et Jean-Daniel Menanteau pour les autres), si vous souhaitez les copier merci de contacter la SAVB.


Notes

[1Le marais sur la rive droite de la Gironde

JPEG - 59.2 ko

[2Le dessèchement des marais

JPEG - 83.2 ko

[3Les grandes dates du domaine.

JPEG - 126.2 ko

[4Le domaine en 1845

[5les revenus du domaine

JPEG - 57.5 ko

[6ensemble linguistique poitevin - saintongeais



Version imprimable de cet article Version imprimable

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette